Barrer sous spi

Je ne sais pas pour vous mais pour moi le spi est bien un « spin maker », ce faiseur de tour. Aussi j’ai quelques conseils pratiques à vous donner pour mieux barrer sous spi : emmenez le bateau là où il penche.

coup de gîte : abattez

contre gîte : lofez

On fait TOUJOURS venir le bateau du côté de la gîte

Attention toutefois au plein vent arrière de ne pas vous retrouver sur la fausse panne et de risquer un empannage!

Préférez le grand largue, prévoyez une marge avec un cap moins abattu, afin que lorsque vous avez à abattre un peu, pour remettre le bateau à plat, vous ne soyez pas mal surpris par un passage de bôme… surtout s’il y a du vent et une bonne brise… Votre équipage ne va pas aimer et le bateau non plus.

Un bateau sous spi est plus difficile à contrôler, il faut éviter les embardées avec le risque d’un départ au lof ou d’un départ à l’abattée.

Se reculer vers l’arrière peut soulager l’étrave sur les voiliers légers et s’avérer efficace.

Si c’est trop difficile à tenir et que la maîtrise du bateau est compliquée, le plus sage est de ne pas hésiter à affaler plutôt que de jouer aux durs.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>