Aurigny

Copie de aurigny 2003 011

Aurigny un 1er Mai, avis de coup de vent par nord ouestAurigny, pour ceux et celles qui ne connaissent pas, est une petite île anglo normande au large de Cherbourg dans la zone Casquet

C’était la première fois que je me rendais sur l’île et la première fois que je passais des régates en Surprise et Classe 8 dans la rade à une petite traversée en voilier en de croisière de 14m. Dans les pubs il y avait des photos de tempêtes assez phénoménales, mais j’étais loin de me douter après la vanne du skipper « vous voyez ce qui vous attend demain » que ce serait la même chose pour nous le lendemain après-midi. A Aurigny, pas de pontons, vous êtes au mouillage. L’arrivée est assez épique car les bouées sont basses et il faut faire de l’acrobatie à l’avant du voilier pour choper l’anneau avec la gaffe et amarrer le voilier. Ceci étant fait, nous gonflons l’annexe et allons nous amarrer au ponton d’accueil pour sillonner l’île.

Je ne m’attendais pas à y trouver un cinéma en longeant le centre ville vers les petites venelles. Des jardins avec tout pleins de tortues et des déco de jardins assez colorés par endroit. Des vues sauvages ornithologiques vers le large sur la côte nord ouest. Des petites criques sympa.

A leur du thé l’on se demande s’il y a des habitants.

De retour à bord, la météo ne s’annonce pas optimiste. Du coup nous décidons de rester à Aurigny. Sark sera pour une autre fois.

C’était ma première traversée du raz Blanchard et en passant par son Nord même par Grand frais, j’ai trouvé le Cap Horn Normand assez calme. Mais comme disent les Sénan quand le Gwalarn arrive c’est mauvais signe. Je ne le savais pas encore à ce moment là.

Le Lendemain matin après un bon petit dèje anglais inventé par le skipper, une virée matinale dans les venelles plus éveillée que la veille au soir à notre arrivée s’impose. Vers midi heure locale les vagues commencent à se former, la mer à se gonfler. En remontant dans l’annexe les vagues commencent à passer par dessus bord de la digue. Nous sécurisons les amarres, rangeons tous les bouts. Un bateau sure est un bateau bien rangé. en cas d’urgence il ne faut surtout pas qu’un bout ait un nœud ou qu’un nœud puisse se former. Il n’y a plus qu’à attendre, la mer monte et ses vagues avec elles, le voilier est titré, vers l’arrière ou plutôt poussé puis ramené par son amarre. Il tourne sur lui même parfois. Sur les autres voiliers chacun attend dans son cokpit. A l’intérieur tout craque, crisse, cogne, on est balloté, je suis bien mieux dehors à contempler la force de la nature. Tout le monde a des visages sévère. Le spectacle est assez impressionnant. Tant dans la hauteur des vagues que lorsqu’elles se délitent sur la digue.

eclat

 

aurigny 2003 005

50 nd de vent, ça ne rigole pas , s’est une affaire sérieuse. Force 11 dans les rafales. Dans un grain, la sortie du port est fermée par un mur blanc de nuage, de brume, de couverture nuageuse qui nous enveloppe alors que le voilier continu d’être malmené par le vent. La mer descend. C’est encore plus impressionnant d’être en-dessous de la digue. Je passe mon après-midi dehors à photographier ce spectacle qui aurait ravi Turner. Les vagues prennent des formes à faire frémir Gustave Courbet. Le ciel s’assombri et prend une belle couleur grise foncée qui contraste  avec une mer huitre. Assez regardé sans faire de l’art. Je me saisie de mon appareil photo et photographie. Je suis à la recherche de la vague la plus fantastique. Cliché après cliché je photographie, saisie par ce qui s’offre à mes yeux et que je trouve sublime.

 

aurigny 2003 010

Le soir venu, après un bouquet final, une éclaircie perce entre les nuages. Un Turner semble émerger.

aurigny 2003 013

aurigny 2003 014

Le vent est annoncé jusqu’à 23h TU, Soit 1 heure du matin. Evidemment cela ne veut pas dire qu’à 1h les ventilos seront coupé.

La houle continue d’entrer dans le port. Nous repartons le lendemain matin à la basse mer pour avoir le courant avec nous;

 

 

aurigny 2003 002

C’était bien chouette.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>