Confinement 2020 /2021 Nuages

149888060_2898923500365000_1517540755815876175_nDepuis février 2020, je me suis exilée à Paris où , cela dit j’étais depuis 15 jours lorsque ce confinement nous est tombé dessus. J’avais repris un atelier théâtre pour y développer un texte. Tout fut mis à l’arrêt. Du 5e étage j’ai vu sur les nuages. Je m’imagine alors la vie d’un gardien de phare observant ciel et mer, attendant la relève en pleine mer, devant attendre plus longtemps à cause d’une tempête qui chevauche le phare et empêche d’accoster pour que la relève se fasse.

Paris n’est pas loin de la Seine, j’entends par là, celle qui de Rouen va vers le Havre, et cela se vérifie par les lumières et les ciels quotidien quasi aussi beau qu’en Normandie.

Pas besoin d’aller au cinéma, je l’ai de l’aube au crépuscule en regardant les nuages arriver, se former et se déformer. Pommelé, chiffonné, à l’allure d’une jambe et d’un pied, dessinant la carte de l’Italie, rouge, oranges, sculptés, les nuages sont la respiration du ciel.

Qu’est-ce qui crée le ciel ? Le nuage !  Un ciel bleu, c’est sympa mais sans les nuages, à mon sens, ce n’est pas vraiment un ciel.

Il lui faut ses nuages qui passent, qui annoncent aussi le temps qu’il fera.

249282183_3085723341685014_512333297202306495_n

202474569_2993536187570397_4798013750394724088_n240708564_3041932076064141_7712359301155841584_n190841134_2974622122795137_2971077893693562172_n 194451323_2980728432184506_4495031663165243289_n

 

En mer le nuage joue un rôle fondamental pour inscrire les fronts  dans le temps, pour amener du vent. A terre c’est différent. Mais le nuage crée un ciel fabuleux. j’aime les horizons, même celui d’une rue où le nuage n’est pas derrière la montagne mais surgit derrière un toit. Les toits parisiens sont déjà typique, ajouté au nuage et la lumière, il resplendit.

J’ai terminé ma thèse sur le chapitre des nuages. J’ai aimé comparé les ciels de mes photos à ceux des peintres impressionnistes, parce que le ciel que j’avais sous les yeux ressemblait à celui des peintres. De Boudin à Constable. J’aurais presque pus y retrouver la saison à laquelle leur peinture fut peinte grâce à la lumière.

Je voyais des ciels Boudin, des ciels Constable. Howard et Goethe.

Les blancs sont distincts, les formes, la texture, les jeux de gris, de bleus en bémol et en dièse.

Dehors les rues sont calmes. Un hélicoptère se “pose” tous les jours au même endroit comme pour vérifier que nous restons tous à la maison, même si nous avons le droit à une sortie d’une heure par jour, pour sortir le chien, aller chercher un produit essentiel. Bah oui un coca ca peut être essentiel si on a mal au ventre. Bon ajoutons du papier WC alors.

Les rayons se vident rapidement. Aurions nous tous mal compris ? Je pensais que tout allait fermé trois mois, que tout serait en hibernation pour que ce virus si dangereux mais qui disparaît avec du vinaigre et si on est positif, prendre du doliprane et rester isolé ??? 7 jours avec la 3e dose actuelle.

Des choses m’échappent. Et semblent échapper à tous.

 

La muni tourne et retourne, :” rentrez chez vous”, à vélo, en voiture, à cheval, en voiture, ils vérifient, souvent le même individu subit la même sanction. Juste ils l’ont vu, et s’arrêtent pour le verbaliser, parce qu’il a sorti son chien juste devant sa porte, qu’il a ôté son masque juste pour respirer un peu. Il n’y a personne, ni à droite ni à gauche, juste un gendarme qui l’a dans le collimateur. Alors il se prend toutes les verbalisations. Ah encore lui, la voiture pile et la verbalisation et faite avant même de descendre, et combien à l’arrêt de bus sans masque passent dans les mailles de la verbalisation. Eux on s’en fiche. C’est de la discrimination.

Aujourd’hui tous vaccinés, tous les vaccinées sont contaminés dans mon entourage, se font jeter comme des pestiféré de l’hôpital.” rentrez chez vous, prenez du doliprane, ça va passer. Restez isolé 7 jours.

 

N’est- ce pas un peu Ubuesque ?

 

Alors je retourne dans les nuages. Traduire le monde.

187454949_2968387910085225_2184030378202232539_n

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.